Naissance

Votre guide pour les bébés

Le pendentif : d’où vient-il et pourquoi le porte-t-on ?

Il faut remonter des dizaines de milliers d’années avant notre ère pour comprendre l’origine du pendentif. Ce bijou troué, généralement destiné à être porté autour du cou, est un miroir assez flagrant de l’époque à laquelle il appartient. Du pendentif rudimentaire en os de la Préhistoire au pendentif délicatement sculpté dans l’or du 21e siècle, découvrez les étapes franchies par cet accessoire aux multiples facettes.

L’origine ancienne du pendentif

L’un des plus anciens pendentifs découverts sur le continent européen date de -41 500 ans. Constitué d’ivoire provenant d’un mammouth, cet étrange bijou dispose d’un trou permettant de le suspendre au cou. Il est également marqué de toute une série d’encoches, qui pourraient symboliser le nombre d’animaux abattus par son porteur, ou bien des cycles relatifs au soleil et à la lune.

A lire aussi : Bien gérer sa grossesse : découvrez 6 conseils

Bien qu’il soit difficile d’imaginer le but réel d’un accessoire aussi ancien, les scientifiques admettent pourtant que son objectif se plaçait au-delà du simple attribut esthétique. Dès ses premières utilisations, le pendentif cristallisait donc différentes volontés, qu’il s’agisse d’un besoin fonctionnel de se repérer dans le temps, d’une envie d’exprimer sa force à travers ses accomplissements ou de la nécessité de trouver un partenaire en essayant de paraitre plus attirant.

Sur le continent africain, des pendentifs encore plus anciens ont été découverts, datés à -75 000 ans. Ces coquillages percés auraient pu avoir valeur de talisman en plus de leur visée décorative.

Avez-vous vu cela : A quel age peut-on commencer le bébé nageur ?

Les pendentifs grecs : un travail minutieux de l’or et des pierres

Dans la Grèce antique, le pendentif symbolise la richesse, la réussite, le rang social. Les joailliers de l’époque maitrisent les techniques d’orfèvre à partir de 1400 av. J.-C., créant de superbes parures ornées de pierres taillées. Le pendentif camée est particulièrement représentatif de la précision du travail des bijoutiers grecs. La fine gravure d’un visage de profil ressort par contraste sur le fond du bijou, réalisé en or.

L’Égypte ancienne et ses amulettes

Les Égyptiens accordaient une forte importance aux bijoux. Un pendentif pouvait remplir bien des rôles, par exemple :

– servir d’amulette pour protéger un vivant de la puissance divine ;

– accompagner un défunt dans son voyage vers l’au-delà ;

– marquer le statut social ou le pouvoir d’une personne (notamment avec le pendentif pectoral du pharaon) ;

– indiquer une profession ;

– décorer un tombeau ou une pièce ;

– reconnaitre la réussite militaire d’un guerrier.

Certains de ces rôles figurent encore aujourd’hui parmi ceux attribués aux pendentifs modernes.

https://images.pexels.com/photos/7391635/pexels-photo-7391635.jpeg?auto=compress&cs=tinysrgb&dpr=1&w=500

L’après-guerre et l’apparition de la bijouterie fantaisie

Le terme fantaisie est particulièrement approprié à cette époque. Après avoir dû vendre ou céder une grande partie de leurs bijoux précieux, les femmes se sont retrouvées quelque peu démunies dans la période qui a suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le besoin d’insouciance et de féminité fut saisi par Coco Chanel, la célèbre styliste, qui inventa le concept de bijou fantaisie. Ni précieux, ni significatifs sur le plan social, ces ornements éphémères ont permis aux femmes de renouer avec le plaisir de se faire belle.

Le pendentif moderne, un bijou révélateur

Du bola de grossesse porté par la future mère à la médaille de baptême reçue par le jeune enfant, le pendentif détient une place de choix dans la société contemporaine. Il fait office de signe distinctif servant à se reconnaitre entre membres d’une même communauté. Il conserve ses vertus protectrices héritées de nos plus vieux ancêtres. Il rappelle aussi à son porteur les liens qui l’unissent à celui ou celle qui lui a offert le bijou.

En or ou en laiton, très travaillé ou minimaliste, porté sur une chaîne ou accroché en boucle d’oreille, le pendentif est un véritable miroir de notre époque et de ce que nous voulons transmettre.